AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Girls can be so mean [R.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Girls can be so mean [R.]   Mer 3 Déc - 16:57



Colwyn parcourait les couloirs de la grande école de façon plutôt rapide. Comme chaque jour, après les cours, elle devait se rendre au salon privé des élèves possédant la Marque des Ténèbres. Elle y retrouvait donc régulièrement Crys et Iphi. Mais elle semblait aussi pressé parce qu’elle venait de croisait Seegrid, qui, comme toujours, l’avait interrogé sur diverses choses. Colwyn ne soupçonnait en rien que le jeune homme était en réalité un Rebelle. En plus de cela, il lui arrivait de passer la plupart de son temps avec lui, ce qui ne plait pas spécialement à Iphi, qui avait toujours des réactions très étranges quand le sujet Seegrid reviennait sur la table. Une fois arrivé devant la salle, la porte s’ouvrit automatiquement, comme si elle connaissait Colwyn. Il fallait avouer tout de même que la demoiselle y venait très régulièrement. Elle était une habituée.

Le Salon Privé était sombre, quelques lumières étaient allumés à chaque coin de la pièce, pour rendre la pièce plus chaleureuse, très certainement. Quelques rares personnes étaient là, mais il était encore trop tôt pour que le salon ne soit rempli. En fin de journée, la plupart des élèves se trouvaient dans le grand réfectoire, attendant la nourriture avec impatience. Colwyn ne partait jamais manger sans avoir bu un petit cocktail. Prenant place sur l’un des canapés en cuir, son cocktail en mains, elle posa ses affaires à côté d’elle. Pour une fois, elle était la première à arriver. Ou peut-être était-elle en avance ?

La pièce était tellement silencieuse qu’il fut difficile pour Colwyn de ne pas plonger dans ses pensées. Bien des questions se mesuraient à elle depuis quelques jours. Comme la situation étrange envers le sang mêlé Keagan. Un Poufsouffle. Mais le pire de tout, un sang mêlé. Cela ne la dérangeait guère qu’il appartienne à une autre maison que Serpentard, mais, l’élément du sang à toujours été une chose importante aux yeux de la demoiselle. Elle venait d’une famille au sang pur, selon elle, les autres n’étaient que de la vermine. Puis, le choix ne se posait pas, elle venait d’avoir un courrier de son père, comme quoi, elle avait un promis. Jacob. Comment son père pouvait lui faire cela, sachant qu’elle ne pouvait supporter ce jeune homme prétentieux et vaniteux.

Ses pensées furent subitement arrêtées par l’arrivée fracassante d’une personne dans le Salon Privé. Iphigenie. Et vu la tête que la demoiselle semblait tirer, cela ne présager rien de bon. Surtout pour Colwyn, vu le regard assassin à son adresse.
« Il se passe quoi… encore ? » On pouvait presque croire que Colwyn était une habituée des reproches. Surtout venant d’Iphigenie. Peut-être ne se montrait-elle pas assez cruelle envers Keagan, ou envers Seegrid peut-être. A présent, il y avait tellement de sujets de conflits entre elles que Colwyn avait arrêtés de comprendre les sautes d’humeurs de son « amie ».

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iphigenie Lawdler
BLOODYADMIN • FOR YOU I'D BLEED MYSELF DRY.
avatar

Nombre de messages : 796
Age : 27
Humeur : • awful & depressed.
Année : 9e année.
Statut : Serpentard; Marque des ténèbres.
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 24,4 cm, cerisier, et crin de licorne.

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Mer 3 Déc - 17:38

Iphigenie, marchait la tête haute, regardant droit devant elle, ignorant les élèves, qui s'empressaient de disparaître hors de sa trajectoire. Sa robe noire, filait derrière elle, dans une traînée sombre, accompagnée, par un mouvement de ses cheveux - pour une fois emmêles - qui tombaient sur ses fines épaules blanches que laissaient entre apercevoir le tissus déchiré. La baguette fermement encrée dans sa main, elle se dirigeait tel un automate vers le salon privé. C'était d'une humeur massacrante qu'elle s'apprêtait a rejoindre ses amies. Tout avait très mal commencé depuis le début de la journée, à commencer par ces fichus premières années incapables qui s'étaient agglutinés dans la volière pour envoyer leurs cartes de voeux, ce qui lui avait fait perdre son temps. S'en était suivit une colle en histoire de la magie, passée a apprendre des paragraphes interminables sur des sorciers dont elle avait que faire, mais ce qui venait d'arriver était la goutte qui faisait deborder le vase. Pour ainsi dire, elle n'avait même pas pris la peine de s'habiller convenablement, ni de paraître agréable aux yeux extérieurs, ce qui d'habitude comptait extrêmement pour elle. Dire qu'elle fut énervée, aurait été un euphémisme.

La porte s'ouvrit d'un bref déclic, la laissant passer, dans un vacarme monumental. Ses yeux pâles scrutèrent la pièce de long en large, s'arrêtant un instant sur les personnes présentes, quand elle trouva enfin celle qu'elle cherchait. Colwyn, cette chère Colwyn. « Jeune recrue » qui avait rejoint le duo qu'elle formait avec Cryssella, l'année précédente, dire qu'elle avait placé en la jeune fille de profonds espoirs. Mais celle-ci se fichait visiblement d'elle, et préférait arborer son air innocent, que la brunette commençait a ne plus supporter. Comme si elle, Iphigenie Lawdler, n'était pas au courant de tout ce qui arrivait dans l'école et surtout dans son dos. Sentant sa main trembler, Iphigénie tenta de se retenir de faire quoi que ce soit, et préféra l'interroger subtilement. Elle se racla la gorge, et avança vers les canapés en cuir, ou s'était assise Willems, s'arrêtant a quelques mètres d'elle. Son regard froid et assassin, s'arrêta sur le visage de son interlocutrice, qui paraissait avoir peur. Bien. Si au moins une chose pouvait la réconforter c'était bien celle là, son amie devait être consciente qu'elle en se laisserait pas faire.

Très vite elle ordonna ses pensées, prête à enfin parler, dans le silence qui régnait dans la pièce depuis quelques minutes. C'était a croire que les autres personnes présentes observaient ce qui se tramait non loin d'eux.
« C'était quoi ca ? » Elle avait élevé la voix, tout en continuant de dominer de sa taille Colwyn. Par « ça », il fallait bien evidement entendre Seegrid. Elle se refusait toujours à évoquer son prenom a voix haute, car chez elle cela provoquait encore des frisson. Soupire. Elle se laissa finalement choir dans les coussins, et croisa ses longues jambes. Puis elle se rapprocha de la jeune fille, si bien que leurs visages pouvaient presque se toucher. « J'avais pourtant bien dit qu'il était à moi. » Les lèvres pincées, elle recula, et s'enfonça dans le canapé, entortillant une de ses mèches de cheveux, puis elle continua. « Qu'est ce que tu faisais avec lui ? » Elle secoua la tête, triturant sa baguette du bout des doigts, un léger sourire au coin de la bouche. « N'essaye pas de me mentir, je vous ai vu. Je préfère que tu l'admettes, avant d'avoir recours à ce que tu sais. » Elle était prête a user de Legimens, si cela devait s'averer necessaire, rien ne la ferait reculer.

_________________


    I'm miles from where you are,
    I lay down on the cold ground
    I, I pray that something picks me up
    And sets me down in your warm arms.

    ©️ CHERRYTREE ♥️ & ohxlucia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Mer 3 Déc - 19:08

Colwyn retient son rire du mieux qu’elle le put quand elle vit arrivé Iphigenie dans un look complètement débraillé. Elle qui portait pourtant de l’importance à sa façon de se vêtir, là, elle semblait être tombé bien bas. Encore maintenant, alors que cela faisait un petit temps qu’elle avait été acceptée dans le clan d’Iphi et Crys, Colwyn était encore traité comme une moins que rien – surtout par Iphi – et elle ne cherchait à se montrer supérieure à la demoiselle. Bien sûr, Colwyn restait sagement dans son coin, en faisant croire qu’elle tremblait de peur devant Iphigenie. Les deux seules personne en qui Colwyn pouvait avoir peur, ce n’était que Voldemort, et son père. Mais il fallait qu’elle avoue qu’Iphigenie était très impressionnante, c’est pour cela que la jolie brune ne faisait rien pour se mettre en travers de son chemin, sauf quand il s’agissait de Seegrid.

Iphigenie la dominait de toute sa taille… enfin, parce que Colwyn était assise, et non debout. Avec ses cheveux en pagaille et sa robe ainsi fait, on pourrait presque croire à une réincarnation de Voldemort en plus jeune. La pièce était sombre, et cela ne faisait que donner de l’importance à la posture et à l’allure que la Serpentard donnait. Le silence avait été immédiat après l’entrée de la jeune demoiselle dans le Salon, les autres personnes présentes devaient très certainement admirer la scène, en espérant une bagarre entre deux filles de familles renommées. Mais aucunes batailles n’allaient se prolonger à l’horizon, parce que ce n’était ni le lieu, ni le moment. Une crise de jalousie, et encore une.


« Il est à toi. Tu n’as pas de soucis à te faire là-dessus. » Iphigenie intriguait énormément Colwyn, celle-ci ne citait jamais le prénom de Seegrid. Comme si elle préférait se trancher les veines plutôt que de prononcer ce prénom. De toute façon, Colwyn savait très bien quand Iphigenie lui parlait du jeune homme qui la laissait dans tous ces états. Elle était amoureuse de Seegrid, Colwyn en était persuadée. La jeune Gryffondor voyait mieux les sentiments des autres, que les siens, si la vérité n’était pas amusante.

La jeune Serpentard s’amusait à jouer un jeu de dominatrice qui semblait énormément marché, pour l’instant, sur la jeune Gryffondor. C’est une chose que Colwyn peut endurer, mais, pas encore pour très longtemps. Elle ne fait pas parti de ces premières années que l’ont peut manipulés avec un sourire mauvais et un mouvement vers sa baguette. S’enfonçant également dans le canapé en cuir noir, la demoiselle tourna son visage souriant vers son amie.
« Nous parlions de notre prochain rendez-vous en amoureux. » Elle était très sarcastique dans des moments comme celui-ci, et il fallait vite rattraper le coup, autrement, le sang d’Iphigenie ne ferrait qu’un tour dans ses veines pour venir attaquer Colwyn.

« Je plaisante. Il me posais des questions à propos de toi. » Et cela était la pure vérité. Colwyn savait ce qu’il se tramait entre eux. Les regards ne lui échappent jamais. Iphigenie était autant amoureuse de Seegrid qui lui n’était amoureux d’elle. Il voulait savoir comment elle se portait. Colwyn avait promis de ne rien dévoiler, mais voila, c’était sa vie qui était mise en jeu. « Il voulait savoir comment tu allais, et la prochaine fois qu’il pourrait nous rejoindre. » Elle marqua une pause. Colwyn avait dit à Seegrid qu’il lui valait mieux éviter de venir dans l’immédiat, s’il ne voulait pas assister à la colère d’Iphigenie.

« Je ne sais pas ce qu’il t’est arrivée, mais tu fais vraiment peur avec les cheveux en pagaille. »

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iphigenie Lawdler
BLOODYADMIN • FOR YOU I'D BLEED MYSELF DRY.
avatar

Nombre de messages : 796
Age : 27
Humeur : • awful & depressed.
Année : 9e année.
Statut : Serpentard; Marque des ténèbres.
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 24,4 cm, cerisier, et crin de licorne.

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Mer 3 Déc - 22:15

« Bien. »

Iphigenie, regardait fixement le paysage le feu qui rougeoyait dans la cheminée, passant calmement ses doigts dans ses longs cheveux noirs. Les yeux perdus dans les flammes, elle ne prêtait plus qu'une attention très réduite a sa camarade, réfléchissant a des choses qui la préoccupaient davantage que cette histoire, même si au final, cela l'agaçait déjà fortement. Elle avait peur, que quelqu'un d'autre découvre ce qu'elle savait le concernant, avoir brûler les lettres de son père ne suffisait peut-être pas. A vrai dire ce qui l'angoissait plus que tout, était de devoir avouer cette faiblesse concernant le jeune homme, le fait d'éprouver des sentiments la rendait plus que dingue. Elle ne dormait plus, ne mangeait plus, et était de plus en plus irritée jour après jours. A force de se morfondre dans ses songes noirs, elle se dégoûtait de plus en plus, se trouvant faible. Mais elle se devait de maintenir les apparences, et se ressaisir au plus vite, sinon elle courait droit a la déchéance. Elle detourna ses pupilles des couleurs tièdes pour reporter son attention sur Colwyn.

Sa remarque lui laissa échapper un souffle de mécontentement, elle serra les dents, tandis que sa main se crispait davantage sur la baguette. Ses doigts griffèrent sa peau froide et blanche, laissant des marques rouges, elle cherchait a se contrôler. Il fallait absolument que sa tension vis a vis de Seegrid ne se remarque pas, elle devait maintenir l'illusion, qu'il était juste quelqu'un qu'elle devait rabaisser pour le punir de ce qu'il avait avait fait. Elle avait beau éprouver certaines chose a son encontre, elle n'en avait que plus souffert quand elle avait apprit qu'il la manipulait. Colwyn la rassura alors d'un en souriant, ce qui la rendit encore plus exacerbée.


« De quel droit il ose. » Iphigenie marmonna tout doucement. N'avait-il pas compris, quand elle l'avait chassé lors du bal ? Était-il obligé de rendre les choses encore plus difficiles qu'elles ne l'étaient ? Elle porta sa main a son coeur, ressentant un léger pincement. Ses sourcils se froncèrent, tandis qu'elle se courbait en avant. Fichue douleur qui la tiraillait depuis quelques semaines. Elle étouffa un bref juron, et se redressa, rayonnant bizarrement au centre de la piece. « Jamais, il ne nous rejoindra jamais. Je ne veux plus entendre parler de lui. » Elle vit la tête de Seegrid dans sa tête lui souriant, aouch, elle en avait presque la nausée. Elle toussota, et ferma les paupières un instant, avant d'évacuer les brefs moments qu'ils avaient passé ensemble, puis elle se concentra sur l'instant présent. En l'occurrence sa robe, qui pendait le long de son bras, offrant une vue complète sur sa maigre anatomie. Elle remonta légèrement le bout de tissus. « Reparo ! » Quelques étincelles jaillirent de sa baguette, et tout fus un ordre, comme si rien n'était jamais arrivé, ses cheveux, resterent quant a eux en vrac. « Voila qui est mieux. »

Un mince sourire éclaira son visage, tandis qu'elle s'apprêtait a aborder un sujet qui lui paraissait tout à fait convenable, et qui permettrait d'oublier l'autre et surtout ce lui. « Ça se passe comment avec Keagan alors? » Une lueur amusée passa dans son regard, elle se délectait déjà de ce que lui faisait subir Colwyn.

_________________


    I'm miles from where you are,
    I lay down on the cold ground
    I, I pray that something picks me up
    And sets me down in your warm arms.

    ©️ CHERRYTREE ♥️ & ohxlucia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Mer 3 Déc - 23:34

Visiblement, Iphigenie n’avait guère apprécié la petite blague de Colwyn, puisqu’elle ne réagit même pas à celle-ci. Iphigenie devait avoir l’habitude de supporter le sarcasme habituelle de la jeune femme, c’était l’unes des choses qui caractérisaient le plus. Parce que la jeune Willems n’était pas une personne bien méchante, mais elle maitrisait le sarcasme avec grande facilité. Chose qui venait de sa famille, très certainement. Colwyn posa son regard sur Iphigenie qui semblait tout d’un coup absente. C’était une chose habituelle, il lui arrivait très souvent de tomber dans ses plus profondes pensées, et c’est dans ces moments comme ça, que Colwyn semblait percevoir le côté problématique et vulnérable de la jeune élève de Serpentard. Elle ne semblait plus aussi cruelle qu’à la normale, et Colwyn en trouvait presque cela touchant.

Ce petit moment de silence permis à Colwyn de faire de même qu’Iphigenie. Elle tomba également dans ses pensées, mais cette fois-ci, elle pensa à Seegrid. Enfin, pas de la même façon qu’Iphigenie pouvait penser à lui, mais elle repensait à toutes les choses que le jeune homme lui avait dites à propos du fameux Lord Voldemort, il lui parlait énormément des rebelles, comme si lui-même en faisait parti. A présent, Colwyn écoutait toutes ces histoires avec un intérêt particulier. Serait-elle entrain de changer de partie ? Cela ne semblerait pas dans un futur proche, elle qui aimait pourtant servir Lord Voldemort, elle commençait à se poser des réelles questions sur le but de ce chaos que Voldemort laissait autour de lui, et est-ce que Colwyn voulait faire parti de ce chaos tout en l’ayant orchestré.


Elle se tourna vers son amie qui venait d’émerger de ces pensées, enfin. Son sourire fut légèrement pincé quand elle remarqua la réaction d’Iphigenie quant à l’envie de Seegrid de rejoindre le petit groupe que formé les chez demoiselles, très certainement, les plus redoutés de l’école. Colwyn écoutait la jeune demoiselle que d’une oreille, elle connaissait le discours de celle-ci, puisqu’elle lui servait très souvent le même. « Je lui ai servie le même discours. Il n’a d’ailleurs pas très bien réagit. Mais ainsi soit-il. » Il était vrai que Colwyn avait une certaine compassion pour Seegrid, cela ne devait pas être facile d’être amoureux d’une personne comme Iphigenie.

Willems leva légèrement les yeux vers le plafond quand Iphigenie utilisa la magie pour devenir à peu près présentable. C’était une chose qu’elle faisait souvent, trop souvent. Elle était devenue dépendante à la magie, ce qui, aux yeux de Colwyn, n’était pas une chose très bonne. Elle-même cherchait à l’utiliser qu'en cas d’extrême besoin. Et pour quelques petites choses futiles. Colwyn hocha subtilement de la tête après qu’Iphi ne se soit montré plus présentable. Reposant une seconde fois son regard sur les flammes qui brulaient dans la grande cheminée, elle faillit s’étouffer avec son cocktail quand Iphi aborda le sujet tant redouté.

« Quoi ? KEAGAN ? Quoi ? » Elle posa subitement son verre sur la petite table à ses côtés, manquant d’en renversé la moitié. « Je, euh. Oui. » Il fallait qu’elle apprenne à parler de lui, comme la façon dont Iphi parlait de Seegrid. « Bien, ça se passe très bien. Je n’ai pas vraiment pu décharger ma colère sur lui aujourd’hui, je crois qu’il se cachait de moi. »

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iphigenie Lawdler
BLOODYADMIN • FOR YOU I'D BLEED MYSELF DRY.
avatar

Nombre de messages : 796
Age : 27
Humeur : • awful & depressed.
Année : 9e année.
Statut : Serpentard; Marque des ténèbres.
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 24,4 cm, cerisier, et crin de licorne.

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Jeu 4 Déc - 20:12

Iphigenie gardait son attention sur Colwyn, bien que ses yeux semblaient vides et dénués de toute expression. Elle tentait d'étouffer cette chose qui grandissait en elle, et qu'elle souhaitait voir disparaître par tout les moyens. L'amour ne pouvait-il pas se taire, et partir a tout jamais ? Comment le mage noir faisait-il pour ne rien éprouver ? Elle admirait tellement sa grandeur d'esprit, et ses capacités mentales a bloquer toutes les émotions, ce qu'elle même n'arrivait pas à atteindre. Elle avait beau avoir prit diverses potions, rien n'y faisait, c'était une chose purement liée a l'esprit, qu'elle ne pouvait oublier, ou forcer son coeur a effacer ces nouvelles sensations qui la repugnaeint. Le pire était qu'elle avait tout gardé pour elle, preferant plutot mourir que d'admettre a voix haute ce qu'il se passait reelement dans sa tête. La haine qui avait certes diminuée envers Seegrid, prenait toutefois le dessus en sa présence, mais c'était une attitude forcée, car elle ne pouvait accepter la vérité.

Agacée par ses réflexions, elle agita machinalement sa baguette admirant les fils argentés qui s'en dégageaient silencieusement. Le mince rubis incrusté dans le manche rougeoya sous la couleur des flammes, donnant de longues stries rouges sur le visage de la demoiselle. Un sourire se dessina aux coins de ses lèvres, tandis que mystérieusement, un verre remplit d'un liquide fumant apparut dans sa main. Très douée pour la magie et possédant un véritable attrait envers elle, Miss Lawdler, pouvait desormais, se passer de prononcer les formules a voix haute, et ne le faisait ainsi que par pur amusement. D'ailleurs, elle se servait tout le temps de sa baguette pour les moindres choses ,même les plus futile, elle avait renoncée de longues années auparavant, a agir comme une personne normale, laissant cette attitude aux amoureux des moldus. Elle trempa ses lèvres dans la substance aqueuse, a l'odeur particulière, réprimant une mine de dégoût, quand elle avala. Un de ces fichues traitement qu'elle s'imposait, en compensation de son manque d'appétit pour quoi que ce soit. Elle posa delicatement la timbale en argent a côté d'elle, et croisa ses mains sur ses jambes, reportant entièrement son attention a son amie.

La réaction que celle-ci eu, au mot Keagan, l'intrigua un instant. Elle arqua les sourcils, cherchant de comprendre, pourquoi Colwyn avait manqué de s'étouffer, mais elle finit par en déduire, qu'elle avait certainement avalé de travers. Du moins, elle espérait pour elle, que la jeune fille ne lui cachait pas des choses, car celle-ci devait savoir, que tout finirait bien par remonter a ses oreilles. Si seulement, elle avait pu lancer ne serait-ce qu'un petit Legilimens pour savoir, sa main se porta discrètement sur sa baguette, hésitant un instant, avant de finalement retomber gracieusement sur sa cuisse. Quoi que Willems lui cachait, elle le saurait tôt ou tard.
« Hum vraiment. » Pour tout dire, elle n'était guère convaincue, et persistait a croire que quelque chose manquait, mais elle préféra ne pas faire de remarque, pour l'instant du moins. « Ce cretin doit vraiment avoir peur de toi maintenant. » Cela faisait effectivement un certain moment, qu'Iphigenie avait chargé Colwyn de s'occuper du jeune homme, suite a une vieille histoire qu'elle même avait eu avec lui. Une crampe dans son ventre, lui arracha un petit cri, visiblement son corps meurtrit s'en souvenait également. Ses yeux s'assombrirent soudainement, virant presque au noir tandis qu'elle fixait son amie, cherchant a décrypter quoi que ce soit. « Il parait que tu vas au bal avec lui ? » Coup de bluff naturellement, mais elle voulait voir si son intuition concernant ce qui se tramait était juste. Un sourire sombre assombrit davantage son visage toujours encadré par ses cheveux , lui donnant un air encore plus monstrueux.

_________________


    I'm miles from where you are,
    I lay down on the cold ground
    I, I pray that something picks me up
    And sets me down in your warm arms.

    ©️ CHERRYTREE ♥️ & ohxlucia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Sam 6 Déc - 0:12

Au plus les jours et semaines passaient, et au plus Colwyn avait cette impression de ressembler à Iphigenie. Elles semblaient être rongées par les mêmes problèmes, avec un caractère parfois semblable sur certains points. Mais, elles faisaient toutes les deux en sorte de se dépareillé. Comme Colwyn en entretenant une certaine peur envers son amie. Colwyn se montrait très bonne comédienne quand elle n’était pas prise au dépourvu, et cela n’était pas très difficile à ses yeux de montrer une once de peur envers Iphi et Crys. Il fallait avouer qu’elles étaient très intimidantes, mais, Colwyn pouvait l’être encore plus. En fin de compte, la jeune Gryffondor avait peut-être sa place auprès d’elles, malgré les quelques doutes qui restaient dans un coin de sa tête, selon les événements qui pouvaient se produire dans un présent, ou dans un futur proche.

La magie était devenue un élément très important dans la vie de chacun, et principalement dans la vie des personnes les plus proches de Voldemort. Elle en utiliser très régulièrement, il était difficile pour Colwyn de ne pas devenir dépendante, au point dans faire des abus. Elle cherchait à se comporter de façon normale, presque de la même façon que les Moldus qu’elle déteste pourtant de tout son cœur. Puis, d’énormes doutes lui tiraillaient l’esprit, ce qui lui valait des petits moments d’absences, un peu comme il arrivait souvent à Iphigenie, surtout à ce moment précis. Colwyn ne s’était jamais posé autant de questions quant à son futur à Poudlard, et en tant que futur Mangemort. Ses principes pourraient très rapidement changer si elle ne se décidait pas.


Malgré ses apparences de grande, Colwyn cache quelque chose de très profond. Chaque parti de son cœur n’est que plus mauvaise par les souffrances qu’elle a dut endurée. Être méchante, était devenue une chose tellement naturelle chez elle, comme si elle avait toujours été ainsi. Mais, Colwyn peut également se montrer agréable, et presque naïve, ce qui peut laisser voir une certaine vulnérabilité, à ce monde sordide qui l’entoure pourtant. Le père de Colwyn a toujours cherché à couper toutes émotions à sa fille, comme la souffrance, l’amour, ou l’amitié sincère. Ce ne sont pas des choses qu’elle connait avec grande expérience. Elle semblerait presque novice. Son père a plutôt bien réussis le travail à vrai dire. Il lui disait autrefois, que l’amour, était une chose très mauvaise, qui pouvait faire changer bien des choses en la personne concernait. Etait-ce pour cela qu’il ne s’était pas marié par amour ? S’il avait déjà connu l’Amour dans sa vie. Et le pire de tout, c’est que Colwyn semblait suivre le même chemin que lui.

La jeune Gryffondor n’apprécia guère le soudain intérêt d’Iphigenie envers Keagan. Puisque cela était un sujet très délicat à aborder pour Colwyn, surtout quand son cœur se mettait à battre à tout rompre, dès que le prénom Keagan était cité. Il pouvait la mettre dans un état complètement second, chose qui ne plaisait guère à la principale concernée. Elle avait gravis les échelons, et voila que tout aller partir aux moindres faux pas ? Elle réagissait pourtant mieux qu’Iphigenie, car celle-ci ne cherchait à ignorer Keagan, mais, plutôt, à lui rendre la vie dure. Cela lui permettait donc d’être avec une bonne proximité de lui, sans dévoiler ses sentiments. Mais, cela ne serait pas surprenant si Colwyn venait à flancher… un jour.

« Que je le revois dans les parages, et je m’amuserais à le faire flotter dans les airs. » Bien sûr, ce n’est pas une chose qu’elle ferait, elle n’était pas à ce point désespérée. Colwyn faisait juste bonne figure, pour qu’Iphigenie oublie le petit moment d’égarement d’il y a quelques minutes. Elle devint plus à l’aise, mais ses muscles se tendirent à la question suivante de son amie un peu trop curieuse, et un peu trop intelligente par la même occasion. « Et bien, cela fait parti de mon plan. On dit toujours soit proche de tes amis, mais encore plus proches de tes ennemis. Si je suis suffisamment proche de lui, je pourrais le piquer encore plus à vif. » Colwyn afficha un sourire mauvais, comme elle savait si bien le faire, on y retrouvait presque le même visage que son père, avec la douceur de sa mère. « Beurk, tu ne peux pas t’imaginer comme cela me dégoute de devoir songer à passer une soirée à ses côtés. »

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iphigenie Lawdler
BLOODYADMIN • FOR YOU I'D BLEED MYSELF DRY.
avatar

Nombre de messages : 796
Age : 27
Humeur : • awful & depressed.
Année : 9e année.
Statut : Serpentard; Marque des ténèbres.
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 24,4 cm, cerisier, et crin de licorne.

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Sam 6 Déc - 22:48

Iphigenie observait Colwyn et ses moindres faits et gestes, parvenant même a capter une sorte de gène chez son amie. Elle avait perçu ce changement soudain si brusque de la jeune fille, et les divers muscles qui tendait son visage, qui quelques secondes auparavant affichait un air paisible. Mais après tout, cela ne la concernait pas, elle était libre de faire ce qu'elle voulait avec sa vie, tant qu'elle ne se mettait pas sur son chemin. Au fond d'elle même, Willems, lui rappelait de temps à autre, elle lorsqu'elle était plus jeune, hésitante, pas sure de ses convictions et un peu perdue. Elle l'appréciait énormément, mais se gardait bien de le montrer, elle et les sentiments intimes faisaient deux, jamais l'on aurait pu voir Iphigenie serrer quelqu'un dans ses bras, et lui dire un mot agréable, elle préférait mettre une certaine barrière entre elle, et ceux qu'elle fréquentait. Mais cela n'avait pas toujours été comme ça, tout avait changé le jour de ses dix huit ans. Elle baissa les yeux, et jeta un coup d'oeil a la marque noire saillante, sur son poignet, celle ci offrait un net contraste avec sa peau si blanche. Depuis quelques temps, elle commençait à avoir des pensées nefaste sa son égard, cette chose avait marqué le début de sa transformation, elle avait fait d'elle, celle que beaucoup de monde craignait. Personne ne la connaissait vraiment à vrai dire, son coeur ne s'était jamais ouvert à personne, et cela était sans doute preferable. Malgré cela, elle ne pouvait blâmer qu'elle même, cela avit été de sa propre initiative qu'elle était devenue tel quel.

Un soupire franchit ses lèvres, tandis qu'elle reprenait dans ses mains froides, la precieuse timbale, dont le fumet nauseabond se degageait toujours. Elle en but une legere gorgée, toujours avec cette cette même grimace, et ecouta attentivement Colwyn. Ainsi, son coup de bluff, n'avait qu'a moitié marché, puisque la jeune fille allait réeelement au bal avec Keagan, mais avec soit disant les mêmes intentions, qu'elle même avait eu l'année precedente avec Seegrid. Sauf, que le rsultat escompté ne s'était pas réealisé, et qu'elle avait été incapablé de faire quoi que ce soit, et même de le blesser verbalement. Elle revoyait encore ses yeux noisettes qui l'observaient avec ravissement, alors qu'elle s'agrippait a ses épaules, son coeur battant a tout rompre avec le sien. Iphigenie se mordis fermement les lèvres, si bien qu'une petite goutte de sang fit son apparition. Elle secoua la tête, souriant ultérieurement a la remarque de Willems, qui voulait décidément en faire trop. « Quelle bonne idée. » Foutaise, elle savait pertinement ou tout cela la mènerait, elle savait que la brunette échouerait comme elle, a moins que... Rien du tout, c'était un fait. Ces dernières semaines avaient été un tel supplice, qu'elle finissait par croire qu'elle avait manqué énormément de choses qui se passaient autour d'elle, comme cette affaire de Keagan. Quoi qu'il en soit, elle souhaitait a tout prix voir ca.

« Tu connais mon avis sur ces festivités débiles. » En effet chaque année, Iphigenie faisait un exposé monumental a ses amies, démontrant les vingts raisons pour ne pas s'y rendre. Elle n'y pouvait strictement rien, mais cette ambiance de réjouissance continuelle la révulsait, tout ces couples, cette bonne humeur, ne collait pas avec son temperament. « Mais... » Elle marqua une légère pause, et repris un peu de sa boisson curative, avant d'ajouter, irnoiquement. « Je ne veux surtout pas rater ta prestation. » Pourquoi, le coté méchant, devait-il toujours prendre l'assaut sur le peu de compassion qu'elle éprouvait envers son amie ? C'était encore un de ces moments, ou elle se dégoûtait, au point de vouloir se faire mal. Malgrès tout, elle ne pu s'empêcher de continuer de jouer avec son humour caustique. « Tu pourras compter sur ma présence. » Elle lui fit un clin d'oeil, et se releva, lissant sa robe, devenue parfaitement irreprochable, puis elle s'avanca doucement vers la cheminée. Lentement, elle laissa les flammes lécher ses mains froides couverte de griffures.

_________________


    I'm miles from where you are,
    I lay down on the cold ground
    I, I pray that something picks me up
    And sets me down in your warm arms.

    ©️ CHERRYTREE ♥️ & ohxlucia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Dim 7 Déc - 1:10

Il fallait finalement avoué que Colwyn était loin d’être une très bonne actrice. Et qu’il était très difficile pour elle de cacher ses émotions, bien que souvent, mauvaises. Peut-être était-ce simplement Iphigenie qui la poussait à la montrer sous son grand jour, en un regard perçant. Car, que les gens le veuillent ou non, Iphi a toujours eu cette facilité à percer les gens au grand jour, elle peut vous mettre dans une situation embarrassante, et observait vos moindres réactions. Et Colwyn était persuadée que c’était ce qu’elle était entrain de faire, voila pourquoi le taux d’adrénaline de Colwyn avait subitement grimpé en quelques secondes. Savoir qu’Iphigenie pourrait comprendre que Colwyn était amoureuse de Keagan lui perçait le cœur, elle ne voulait pas qu’elle le sache, alors qu’elle n’avait aucunes raisons apparentes, après tout, Iphigenie était dans le même problème qu’elle. Mais, il était bien trop difficile à Colwyn de se confier, que ce soit à son amie Serpentard, ou aux autres personnes qui pouvaient l’entouré. Elle pensait pouvoir affronter ses petits démons, seule, et répondre à ses propres questions. Encore une douce utopie de la part de la demoiselle.

Son plan n’était guère bon, puisqu’elle connaissait d’avance la pensée d’Iphi en ce qui concernait Keagan. Iphigenie avait pensé pouvoir faire de même l’année passée avec Seegrid, mais les choses s’étaient montrées bien plus difficiles. A cette époque, Colwyn ne faisait pas vraiment parti du petit groupe d’Iphigenie, mais, elle avait tout vue de loin, peut-être son côté observateur, et son côté curieux qui avait fait qu’elle était arrivée au bon moment. Enfin. Il fallait avouer que Colwyn ne souhaitait pas spécialement invitée Keagan pour le faire souffrir, mais, elle déposait juste les armes. A quoi bon se battre contre quelque chose qu’on ne peut comprendre et contrôler. Elle ne voulait pas finir dans le même état pitoyable que Lawdler. L’état d’Iphigenie inquiétait énormément Willems, encore plus pâle que d’habitude, légèrement amincie, et ces douleurs étranges qui prenaient Iphigenie. Elle ne bronchait pas quand celle-ci arrivait, car Iphigenie ne voulait pas qu’on s’inquiète pour elle, et Colwyn l’avait vite comprit. Son côté gentilé reprenait souvent le dessus dans ces moments là, mais à présent, elle ignorait ces petites crises, comme si elle s’y attendait.

Colwyn ne ferrait très certainement pas la même erreur qu’Iphigenie, à se prendre à son petit jeu, alors qu’elle cherchait à piéger Keagan. Car à présent, elle serait dans l’obligation de le faire, puisqu’Iphi serait présente, et risquait de les suivre du regard comme un radar. Un petit sourire amusé, et pincé étira le fin visage de Colwyn.
« Effectivement. Comment oublier le dégoût que tu éprouves pour ces fêtes censés être joyeuses, belles, et pleinement d’amour. » Il était vraiment que Colwyn n’appréciait guère ce genre de festivités, mais pouvoir se vêtir dans une très belle robe au nombreux zéro, et essayait d’être la plus belle de la soirée. Puis, Colwyn n’avait pas besoin de grands artifices pour se montrer à sa juste beauté. « Je m’y attendais. Tu n’allais pas louper la mise à mort du petit rejeton. » Elle se pincerait bien pour avoir dit une chose aussi mauvaise. Keagan l’avait complètement changée, et devoir dire des atrocités de la sorte sur son compte, donnait envie à Colwyn de s’étrangler elle-même. Colwyn afficha une nouvelle fois ce sourire mauvais qui ne rendait pourtant que mignon à cause de ses joues rosis par le froid, et par le cocktail. « Pourquoi ne viendrais-tu pas avec Seegrid. En couple, cela sera encore plus amusant. Et il pourra servir d’amuse-bouche. »

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iphigenie Lawdler
BLOODYADMIN • FOR YOU I'D BLEED MYSELF DRY.
avatar

Nombre de messages : 796
Age : 27
Humeur : • awful & depressed.
Année : 9e année.
Statut : Serpentard; Marque des ténèbres.
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 24,4 cm, cerisier, et crin de licorne.

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Dim 7 Déc - 22:09

Iphigenie reçu la remarque de plein fouet, manquant de tomber dans les flammes de la cheminée. Elle serra les dents, plus qu'énerve, mais au fond d'elle, elle savait pertinemment qu'elle l'avait bien cherché, en provoquant Colwyn avec Keagan. Le fait était qu'elle n'était pas comme Willems, et qu'elle eu l'audace de réagir rapidement. La jeune fille se retourna, l'air sombre ayant de nouveau prit possession de son visage, puis elle s'avança vers Coco, l'air menaçante, sa baguette tremblant au bout de sa main. C'était l'affront de trop, évoquer Seegrid n'était pas la chose ces derniers temps, cela avait le don de la rendre plus que dingue. Elle appuya l'objet en bois sur la joue de son amie, qui ne tressaillit même pas sous la légère pression qu'elle maintenait. « Ne prononce plus jamais son nom. » Son interlocutrice n'eu aucune réaction et demeura paisible, alors qu'elle même bouillonnait de rage. Une bombe a retardement, était ce qu'elle était devenue, prête a exploser a n importe quel moment, que ce soit positivement ou pas. « Tu m'as comprise ? » Sa voix chevrotante couvrit le bruit sec du bois qui flambait dans la cheminée. Elle baissa mollement sa main, et se laissa tomber sur le canapé, les larmes lui montant aux yeux. C'était trop, elle n'arrivait plus a tenir, elle s'était tellement refermée sur elle même ces deniers jours que la pression avait été atroce. Elle leva ses yeux embués, vers Colwyn, se rapprochant d'elle afin d'obtenir son pardon. « Excuse moi, je... Je voulais pas. » N'importe qui serait alors passé par là, aurait pu croire a une plaisanterie, jamais Iphigenie Lawdler, ne faisait ce genre de chose, elle ne s'excusait jamais de rien, bien trop fière pour ca.

Après tout cette jeune fille au tempérament devenu tellement exécrable d'année en année, n'avait jamais éprouvé les moindres sentiments envers qui que ce soit, et ce depuis son plus jeune âge. Déjà gamine, elle avouait ne pas aimer ses parents, ayant juste un profond respect envers eux, mais c'était tout, elle ne courrait jamais vers sa mère ou son père pour les embrasser, non elle était déjà bien au dessus de tout ceci. Le seul pour qui elle avait tout d'abord ressentit un amour profond avait été Callahan, jusqu'au terrible incident, ou elle en était venue a le renier. Comme quoi, la brunette pouvait se montrer si butée quand elle le souhaitait, afin d'assumer pleinement ses choix, bien que certains fussent difficiles. Ainsi, ce geste qu'elle venait de faire envers Colwyn ne lui était guère familier, et des plus étranges. Mais tant de choses avaient changées en elle, a cause d'une seule personne. Elle laissa échapper un soupire, et se redressa, afin de marcher, et de réfléchir. La seule chose qu'elle souhaitait était de se reposer, laisser les rêves s'emparer d'elle, et ne penser a rien, du moins a tout sauf a lui. Elle tourna la tête vers Colwyn, celle-ci avait-elle compris ce qu'il se tramait ? Elle n'aurait sur le dire, mais son coeur lui disait que son amie avait tout deviné depuis le début. Hélas, Iphigenie n'était pas assez folle pour le vérifier et en parle de vive voix, car dans le cas ou elle se trompait, elle aurait vite été la risée de tout les serpentards et bien plus encore.

Aimer un sang mêlé rebelle, la pire des insultes envers le mage noir. Il suffisait qu'une personne le sache et tout le monde serait au courant, surtout Voldemort. Un frisson lui parcouru l'échine, elle se voyait déjà poursuivie par des dizaines de mangemorts, qui la traquaient pour haute trahison. Le véritable enfer, elle espérait au plus profond d'elle même, que même si Willems connaissait la vérité, elle se tairait. Lawlder tira nerveusement sur les pans de sa robe noire, et passa sa main sur ses joues rougie par la chaleur et l'émotion de ces dernières minutes. Passant les doigts dans ses cheveux, elle avança d'un pas ferme vers la grande porte noire.
« Des affaires importantes m'attendent. » Encore un mensonge, au point ou elle était, qu'elle en dise un de plus ou du moins cela ne ferait point de différence. Ces affaires consistaient en fait à épuiser ses forces vitales dans n'importe quelles actions physique, qui lui permettraient d'oublier et de ne penser à rien, toujours la même chose a vrai dire. « A la prochaine. » Elle esquissa une moue, et sortit dans un grand courant d'air, laissant Colwyn, seule face a ses pensée.

_________________


    I'm miles from where you are,
    I lay down on the cold ground
    I, I pray that something picks me up
    And sets me down in your warm arms.

    ©️ CHERRYTREE ♥️ & ohxlucia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saving-catwalk.livejournal.com/
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   Lun 8 Déc - 0:01

Avait-elle dit la remarque de trop ? Certes, vu dans l’état dans lequel Iphigenie venait de se mettre. Colwyn l’avait provoquée ouvertement, devant des témoins, qui restaient muets depuis l’entrée de la jeune demoiselle. Cela semblait être un beau spectacle. Puisqu’ils regardaient tous avec un seul souhait : que la conversation animée entre les deux jeunes femmes, ne devienne un duel sanglant. Et étrangement, Colwyn ne redoutait en rien la réaction de son amie, elle agissait ainsi depuis déjà des jours, Iphigenie était devenue une vraie boule de nerf. Approchant en pointant sa baguette vers Colwyn, celle-ci resta figée, de façon naturelle, elle ne cillait pas, et regardait Iphigenie dans les yeux. Elle n’avait pas peur, Colwyn savait au fond d’elle qu’Iphigenie ne lui ferrait pas de mal, elle n’était pas aussi mauvaise qu’elle le laissait croire, elle en était persuadée. Ne prononçant rien, car Willems ne voulait pas aggraver les choses. Le seul bruit audible était le crépitement des flammes, ainsi que les paroles cassantes d’Iphigenie. Quelques personnes quittèrent la salle, d’autres restaient dans leurs coins sombres, observant la scène avec avidité. Mais la plupart avait été sage de quitter simplement ce moment délicat. Comme quoi, les filles et fils de Mangemort n’étaient pas tous totalement stupides.

Alors que le moment était difficile, et particulièrement délicat, au moment où Colwyn pensait à sortir sa baguette, Iphigenie s’effondra subitement à ses côtés, les yeux baignaient de larmes. Colwyn retira sa main qu’elle avait posée sur sa baguette et posa un regard sympathique envers son amie. Colwyn fut surprise quand Iphigenie s’excusa, tellement surprise que sa bouche était très légèrement ouverte avec des yeux aussi ronds que des billes. Iphigenie ne s’excusait jamais, c’était une chose que Colwyn avait rapidement compris, et Cryssella l’avait prévenu à ce propos, c’est pour cette raison d’ailleurs, qu’au départ, Colwyn s’était montré plus proche de Crys que d’Iphi. Ne sachant pas comment se comporter dans un cas comme celui-là, Colwyn posa une main maladroite sur l’épaule de son amie qui était secoué par les sanglots. Colwyn eut une boule dans la gorge, elle n’était pas habituée à avoir ce sentiment envers quelqu’un : la compassion. Iphigenie faisait peine à voir, et cela brisait le cœur de Colwyn, qui avait énormément d’attachement pour la jeune Serpentard. Elle bafouilla légèrement, et réussit à trouver ses mots, malgré le fait que la situation ne l’a m’était dans une position inconfortable.
« Ce n’est pas grave Iphi. » Colwyn posa un regard sur chacune des personnes présentes. Son regard en disait très long, quelque chose du genre : si vous répétez quoi que ce soit, je m’occuperais de vous brûlez vif dans vos sommeils. Le côté sombre de la pièce ne donnait qu’encore plus de gravité au regard de Colwyn. Les quelques personnes présente comprirent le message, et quittèrent la pièce un à un, sans prendre le courage de se retourner.

D’une façon évidente, Colwyn connaissait les mêmes sensations qu’Iphigenie. Elles étaient toutes les deux amoureuses de sang mêlé. Sauf qu’une des deux ne le savaient. Enfin, Colwyn faisait semblant de ne pas connaitre la situation entre Iphigenie et Seegrid, et Iphigenie ne connaissait pas l’amour que Colwyn portait envers Keagan. La situation redevint rapidement normale, avec une Iphigenie se montrant forte, debout, en face de Colwyn, et, Colwyn, assise toujours dans la même position, mains posées sur ses genoux croisaient. Le soudain rapprochement entre Iphigenie et Colwyn était particulièrement gênant, car ce n’était pas une situation que les deux demoiselles connaissaient. Elles étaient habituées à se livrer des guerres sans trophées. Cherchant à savoir qui blesserait le plus l’autre. C’était un jeu amusant entre elles, pas bien méchant, juste pour juger des capacités et des limités de son interlocutrice. Prendre la fuite, voila ce qu’Iphigenie savait faire le mieux depuis quelques temps. C’est pour cela que Colwyn ne fit qu’acquiesçait d’un mouvement de tête, bref, lorsque celle-ci prétexta avoir des affaires importantes. Soit. Colwyn lui adressa un franc sourire, auquel Iphigenie ne répondit pas, avant de quitter la pièce de sa façon toujours aussi magistrale. Il ne fallut pas énormément de temps à Colwyn d’emprunter le même chemin que son amie, après avoir reprit ses esprits malgré tout.

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Girls can be so mean [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Girls can be so mean [R.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When darkness turn to light :: Poudlard • 2 Etage :: Salon Privé-
Sauter vers: