AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When everything is wrong, we move along [R.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 26
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: When everything is wrong, we move along [R.]   Sam 6 Déc - 15:41

Colwyn avait passé la plupart de sa journée à Poudlard, flânant dans les cours. C’était le week-end, et elle pouvait enfin se reposer, et la chère demoiselle en profita pour faire un petit tour au Pré-au-lard. Endroit, étrangement, que Colwyn affectionnait particulièrement. Portant une tenue normale, elle n’oublia pas son écharpe, son trench, et son bonnet. A l’approche de Noël, la neige tombait depuis quelques jours déjà, il fallait donc se couvrir, si elle ne souhaitait pas tomber malade avant le bal de Noël. Vagabondant, ses pensées se tournèrent vers le Bal de Noël. Se souvenant encore de sa conversation avec Iphigenie, à propos du fait que Colwyn irait au bal avec Keagan. Cela n’était pas prévu, mais elle pensait sérieusement à aller le voir, en toute gentillesse… enfin, cela dépendrait de la façon dont il l’accueillerait.

N’étant pas toujours très adroite, surtout quand on a des difficultés à voir ses pieds à cause de cette neige, elle manqua de s’étaler de son long de nombreuses fois. C’est dans des moments comme cela qu’elle détestait le froid, et la neige, déjà parce qu’elle manquait de tomber de nombreuses fois, et qu’en plus de ça, il fallait éviter de se prendre des boules de neige en plein la figure. Ayant une main crispée sur sa baguette, elle ne se priverait pas d’un petit tour de magie si un petit malin s’amuserait à lui envoyer de la neige. Une texture qu’elle ne peut supporter, surtout sur ses précieux cheveux. Le froid commençait à lui piquer sérieusement les joues, c’est pour cette raison qu’elle entra dans le premier établissement qui se présentait à elle, c’est-à-dire, La Tête de Sanglier, endroit où elle sera enfin au chaud, et surtout TRANQUILLE.

Malgré la multitude de boisson à commander, elle ne choisit qu’un simple café au lait, boisson de moldu, qu’elle adorait pourtant. Quelques personnes la jaugèrent du coin de l’œil quand elle se dirigea au fond de l’auberge, quelques murmures se chuchotaient à son passage. Colwyn était plutôt connu dans le coin, car son père y venait très régulièrement, et puis, les gens, ici, connaissaient pratiquement tous la famille Willems, et surtout pour les horreurs que le père et l’arrière grand-père de Colwyn avaient fait. S’installant soigneusement, elle retira son manteau, son bonnet et son écharpe par la même occasion, laissant voir une tenue très élégante. Elle se rattrapait toujours le week-end, car l’uniforme de Poudlard commençait sérieusement à lui sortir par les yeux. Surtout qu’il était très difficile pour elle de porter les couleurs de Gryffondor.

Sa commande arriva très rapidement, avec un petit sourire de la serveuse, malheureusement pour Colwyn, ce moment de tranquillité risquait d’être de courte durée. La porte de l’Auberge venait de s’ouvrir, sur Seegrid. A peine Colwyn l’avait-elle aperçu, qu’elle posa sa main sur son front, baissa la tête, comme si en faisant une chose pareille, il ne l’apercevrait pas. Mais elle savait qu’elle le sous-estimait. Il était bien trop observateur. Et d’ailleurs, quelques secondes plus tard, il se présenta devant elle, sans prononcé le moindre mot. Colwyn releva la tête, et fit un sourire à la limite du forcé.


« Seegrid. » Que devrait-elle encore raconté à Iphigenie quand elle apprendrait qu’elle a une nouvelle fois adressée la parole à l’homme dont Iphi était amoureuse. Elle commençait à être a bout d’arguments. A croire qu’il la suivait presque.

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seegrid Hansen
REBEL • You can have my soul now
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 30
Humeur : Infuriating
Année : 9e année.
Statut : Poufsouffle - Rebelle sous couverture.
Date d'inscription : 01/12/2008

Miroir du Risèd
Sang: Mêlé
Relations:
Baguette: 28 cm. Bois d'acajou. Nerf de dragon.

MessageSujet: Re: When everything is wrong, we move along [R.]   Dim 7 Déc - 1:10

Il faisait un froid glacial dans l’enceinte du château. La neige avait recouvert la plupart des bâtiments et offert un magnifique manteau immaculé au parc de l’école. Seegrid aurait apprécié le spectacle s’il n’avait pas été aussi pressé et d’aussi mauvaise humeur. Depuis plusieurs semaines maintenant le jeune homme ne parvenait pas à retrouver le sourire, lui d’un naturel si enjoué et agréable s’est renfermé, assombri. Inutile de chercher très loin la raison de ce changement radical. En fait il ne préférait même pas y penser. Parce que quand c’était le cas il perdait pied, et aujourd’hui il se devait de garder la tête sur les épaules. Aujourd’hui il devait faire ses preuves. A nouveau. Il avait des milliers de choses à faire, des tâches importantes à effectuer et tout cela avant le coucher du soleil.

Il s’était levé à l’aube, avant tout ses camarades, pour rejoindre Sirina et Marieke pour discuter résistance. Il fallait faire cela dans le secret le plus absolu c’est pour cette raison que les heures matinales étaient toujours préférées au milieu de journée. Il les avait donc retrouvées à l’orée de la forêt. Par ce temps hivernal les trois rebelles ne s’étaient guère attardés. Ils avaient chacun communiqué les informations récoltés les jours précédents et décidés des mesures à prendre. Bien évidemment Seegrid avait délibérément mis de côté le sujet « Iphigénie » et n’avait fait aucune remarque à son sujet. Il savait pourtant que son parrain avait du en toucher un mot à Marieke qui elle-même avait du en parler à Sirina mais les deux femmes eurent le bon goût de ne pas lui poser de question ni même de le pousser à l’aveu.

Désormais il se devait de rejoindre Pré-au-Lard où d’autres affaires l’attendaient. Il y avait rendez-vous avec un vieil ami de son oncle. Un homme mystérieux qui lui ramenait régulièrement de la documentation importante et parfois quelques outils utiles comme certains ingrédients auxquels le jeune homme n’avait pas accès dans l’enceinte même de l’école. Parfois l’homme lui apportait même des papiers dont il aurait besoin pour parfaire sa fausse identité. Il ne connaissait pas son nom, ni même comment il avait connu son oncle mais là n’était pas le plus important. Il était habitué à traiter avec des inconnus, c’était le plus fiable. Comment révéler, même sous la torture, le nom d’une personne si vous ne le connaissez pas ? Personne au sein des rebelles en infiltration ne connaissait réellement les prénoms des autres, tous se désignaient par leur nom d’emprunt.

Ayant obtenu ce qu’il devait obtenir de cet homme, Seegrid se remit donc en route pour Poudlard. Il n’avait qu’une envie, rejoindre sa salle commune et s’affaler dans un fauteuil au coin du feu. Et surtout, arrêter de penser. Il voulait se vider l’esprit avant que des visions d’Iphigénie le regardant avec dédain et dégoût ne lui reviennent en mémoire. Il se rebutait lui-même, s’accrocher avec tant de ferveur à cette servante du Mal. Elle ne vivait, ne respirait, que par le Mage Noir. Elle lui était totalement dévoué, s’en était écoeurant. Pourtant il s’en était immédiatement pris d’affection. Enfin affection n’était pas le mot. Disons qu’il avait tout de suite ressentit le besoin de garder un œil sur elle et de tout faire pour l’extirper de ces Ténèbres dans lesquelles elle tombait chaque jour un peu plus.

Ce fut au détour d’une rue que la garçon fut sorti de ses pensées. Apercevant une silhouette connue filant vers la Tête de Sanglier il décida de changer ses plans et emboîta le pas à la jeune femme qui marchait avec grâce et détermination vers le bar du bout de l’impasse. Lui laissant une courte minute d’avance il attendit qu’elle se soit installée pour venir se planter devant elle. Certes il savait pertinemment qu’il ne serait pas le bienvenue mais c’était loin d’petre un soucis pour lui. Il vivait avec le rejet depuis un bon moment maintenant, il en était presque devenu masochiste. Passons. Lorsque la jeune femme cracha son nom comme une vulgaire insulte la garçon esquissa un sourire moqueur et tira un chaise pour s’installer en face d’elle sans même lui demander la permission.
« Tu as les traits triés Colwyn. Tu devrais dormir un peu plus au lieu de passer de nuits à comploter avec tes deux copines. » Lâcha-t-il dans un souffle, désignant plus ou moins subtilement Iphigénie et Cryssela. « Alors quoi de neuf chez les Gryffondors ? Ils n’ont toujours pas décidé de te tuer pour avoir pactisé avec le Diable ? ». Seegrid tentait tant bien que mal depuis quelques temps de rallier la jeune femme à la bonne cause. Comme si depuis son arrivée il avait décidé que sa mission serait de sauver les brebis égarée qu’étaient Iphie et Colwyn. Ca le dépassait. Un an auparavant il n’aurait prêté aucune attention à leur cas et s’en serait servi sans scrupule. Maintenant il mettait carrément sa couverture en danger pour faire entendre raison à ces gamines sans cervelle. Allez comprendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colwyn Willems
__DARKADMIN • THE BLAZING FIRE THE BURNS IN MY EYES
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 26
Année : 9ème année
Date d'inscription : 16/11/2008

Miroir du Risèd
Sang: Pur
Relations:
Baguette: 25,6 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: When everything is wrong, we move along [R.]   Dim 7 Déc - 16:38

Sa journée aurait pu se passer comme elle le souhaitait, mais il avait fallut qu’elle croise cette verrue et qu’en plus de ça, il se joignait à elle, sans même lui demander la permission. Une chose que Colwyn n’apprécia guère, ce qui lui fit pincer les lèvres en une moue mécontente. Il y avait des jours où Colwyn pouvait supporter Seegrid, et d’autres où le voir en peinture, lui était, physiquement, impossible, et bien, aujourd’hui, c’était le jour où elle ne pouvait pas se le voir. Bien qu’un peu de compagnie ne lui ferre pas de mal, être vue en la compagnie de Seegrid lui faisait iriser les poils. Elle aurait encore préférée être vue avec Keagan, plutôt qu’avec Seegrid, mais ainsi soit-il, on ne peut pas combattre l’inévitable.

Colwyn essayait de tolérer un minimum Seegrid pour la simple et bonne raison qu’elle n’était pas dupe envers les sentiments que Seegrid éprouvait pour Iphigenie, et inversement. Elle savait reconnaitre deux âmes en peine, et elle en avait le parfait topo depuis des jours entiers. Il fallait être aveugle pour ne rien remarquer. Donc, elle faisait en sorte de ravaler son venin pour éviter de lui cracher à la figure des méchancetés préparées, mais voila, il y avait des moments où il pouvait être pire qu’un enfant, tellement pire que la main de Colwyn se crispa soudainement sur sa baguette, discrètement. Bien sûr, elle ne tenterait rien en publique, les gens regardaient bien trop la scène comme si ils se trouvaient dans un cinéma moldu. Se décrispant, elle prit sa tasse entre ses deux mains, sûrement pour se réchauffer, et en bu une brève gorgée. Elle posa dans un fracas, sa tasse, sur la lourde table en bois, après les remarques de Seegrid.

Colwyn leva les yeux vers lui, en fronçant les sourcils. Comment pouvait-il lui parler de la sorte. Il n’avait pas n’importe qui en face de lui. Et s’il voulait jouer à ce jeu, Colwyn n’en serait que plus heureuse. Devoir faire un duel verbal avec lui, lui semblait être un jeu d’enfants, et en plus de cela, elle avait, visiblement, les nerfs à fleur de peau. Enfin, surtout depuis que Seegrid lui avait fait l’honneur, ironie, de sa présence. Un fin sourire amusé s’afficha sur le visage fin de Colwyn. Elle aurait tellement aimée le transformer en un crapaud devant tout le monde, mais elle dut retenir ses idées, et ses ardeurs. Quelle mauvaise fille ferrait-elle si elle s’attaquait à de la crasse comme Seegrid. S’asseyant de façon plus confortable, en croisant les jambes, et les bras, elle ne lâcha pas Seegrid du regard. Gardant le silence, tout simplement, c’était l’un des choses que Colwyn faisait souvent pour rendre, ensuite, le moment authentique.


Willems hocha subtilement la tête, et dit d’une voix mélodieuse, et presque amusante. « Et toi, tu devrais arrêter de pensées et de rêvés aux choses que tu ne peux pas avoir. » Pauvre choux. Et il ne serait pas dupe, car elle parlait ouvertement d’Iphigenie. Colwyn était l’unes des rares personnes qui savaient ce qu’ils se tramaient entre les deux jeunes, et elle avait rapidement remarqué que pour Iphigenie, son point faible était Seegrid, et inversement. Seegrid savait que les trois demoiselles complotaient très souvent pour faire les pires horreurs aux Premières années. Il leur fallait bien un certain divertissement quand même. Autrement, la vie à Poudlard serait bien monotone. Colwyn poussa un soupir. « Non, ils ont bien trop peur de moi, et de mes capacités à les torturés. Ils gardent un périmètre de distance, c’est mieux ainsi, ça m’évite d’avoir envie de leurs faire mal. » Bien que ce soit une chose que Colwyn affectionnait beaucoup, faire mal aux Gryffondor. Voldemort était d’ailleurs ravi du comportement de la demoiselle, enfin, bien sûr, elle ne s’attaquait aux sangs mêlés et aux sangs moldus. Elle épargnait les sangs purs. Quelle gentillesse. « Et toi, ça va toujours dans le monde des Bouffons… enfin, des Blaireaux pardon. » Keagan faisait parti de Poufsouffle, mais voila, c’était une petite vengeance personnelle. De toute façon, à part Serpentard, rien ne valait aux yeux de la jeune Colwyn. Et il n'était pas surprenant que la jeune demoiselle traite de la sorte cette maison, jugeait inutile à ses yeux.

_________________
    ©️ CHERRYTREE ; PECLAIRE @ LJ
    You're out of control inside
    I don't need x ray vision
    To see all the desperate signs
    You made your heart a prison
    I took it all out of fear of losing you
    In the valley of deception
    There is a river of tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When everything is wrong, we move along [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
When everything is wrong, we move along [R.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When darkness turn to light :: Pre-au-lard :: La Tête de Sanglier-
Sauter vers: